Dernière mise à jour : 14 Messidor An 226 - 3 Juillet 2018                ACTUALITES    ARCHIVES    SOUSCRIPTION 2018

Bandeau2

Les amis du Trégor-Argoat font la une de la presse locale

Sous le titre "Lannion : Le jeu qui dégomme nos élus"

Le journal "Le Trégor" du jeudi 14 juin écrit : 

Les Amis de la Commune de Paris ont trouvé leur façon bien à eux de fêter l’anniversaire de mai 68, samedi 16 juin à Lannion : « Lannion capitale de l’innovation... politique avec les communards ! » Et d’annoncer la « quille communarde » qui « défend la culture bretonne et communarde ! »

A y regarder de plus près, elle tient du chamboule-tout, leur quille : le « jeu d’éducation populaire et politique » dégomme des élus locaux, et pour faire bonne mesure un certain nombre de têtes qui ne leur reviennent pas.

Quilles

On ne dévoilera pas le gagnant du jeu avec un score de plus de 40 points loin devant le deuxième qui n'a pas atteint les 30 points.

Ligne-web

Vive-la-commune

La Commune n’a duré que soixante-douze jours.

Soixante-douze jours où, dans un bouillonnement d’idées, de joie et de luttes, furent adoptées des mesures novatrices et concrètes pour l’émancipation de tous.

Soixante-douze jours qui ébranlèrent le vieux monde lorsque notre superbe drapeau rouge se mit à flotter sur l’Hôtel de Ville après les élections du 26 mars 1871.

Soixante-douze jours qui restent encore pourtant injustement méconnus.

La Commune de Paris ne peut être étudiée comme un simple événement appartenant au passé, elle reste d'actualité, c'est-à-dire qu'elle continue à travailler le présent et le futur non seulement du peuple français mais aussi de tous les peuples de la planète.

Il nous revient donc, non seulement de rétablir la vérité sur cette première expérience ouvrière, mais plus encore de briser le silence imposé autour d’elle. 

Telle est la tâche principale que s'est donnée notre association.

La Commune de Paris a marqué les mouvements ouvrier et politique des XIXème et XXème siècles. Notre association s'est donnée également pour tâche de faire connaître les combats menés par ceux qui se revendiquent de son héritage (anarchistes, communistes, socialistes révolutionnaires, libres-penseurs ... ).

Un peuple qui a fait la révolution ne l'oublie jamais parce qu'il a appris le pouvoir des masses et que cet événement a fondé la nation.

compteur.js.php?url=NxecrG19C84%3D&df=eH