En 2020, nous rendrons hommage à l'officier communard Louis Nathaniel Rossel

Le film de Serge Moati

Dussolier dans le rôle de Russel

Louis Rossel et la commune de Paris 2

Dussolier-Rossel

Dussolier dans le rôle de Roussel

La pièce de Roger Stéphane

 Le livre autobiographique de Louis Rossel

Le destin de Rossel

Livre-Rossel

Ligne-web

Expo-Courbet

Ligne-web

Voyage à Chauny - 21 octobre 2019

Le monument des fusillés pour l'exemple

  • Monument4
  • Monument3
  • Monument2
  • Monument1
  • Monument5bis
  • Monument8bis
  • Monument6bis
  • Monument7bis

Ligne-web

Nouveau visage du livre donné par une amie de la Commune

Reliure réalisée par une amie brestoise

  • Reliure-10
  • Reliure-11
  • Reliure-12
  • Reliure-13
  • Reliure-14
  • Reliure-15

Ligne-web

Fête du 15 juin 2019 avec les Amis de la Commune à Tonquédec

Le compte-rendu du Télégramme du 18 juin.

Le-TLG-18-06-2019

Faire revivre Karl Marx dans ses dimensions politique, philosophique et humaine, a suscité une parfaite adhésion d’une petite trentaine de personnes, venues écouter samedi la pièce écrite par l’écrivain américain Howard Zinn. « Je ne pense pas qu’il soit possible aujourd’hui de retirer une seule ligne de ce que Marx a écrit au XIXe siècle. La situation actuelle illustre l’analyse du Capital », estimait une auditrice venue assister à la pièce jouée par Michel Pinglaut.

Se désignant comme « conteur de biographies et comédien amateur », cet ancien enseignant berrichon a donné chair au texte de l’Américain et au personnage de Marx. On y a entendu la misère matérielle de l’auteur du Capital mais aussi une certaine capacité à la surmonter par l’humour et la dérision, y compris face à des situations de détresse. Ce mille-feuilles de pensées profondes et limpides sur « le capitalisme qui creuse sa tombe » revêtait des résonances contemporaines : « Les gens sont étrangers les uns aux autres », estimait Karl Marx au moment où il glorifiait la Commune de Paris.

Le comité Trégor-Argoat des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871 a poursuivi la soirée sous forme de dîner en commun au Temps des Cerises. Il continue son œuvre militante en préparant une exposition sur Gustave Courbet à la médiathèque de Lannion.

Ligne-web

1974 : "Hommage à la Commune de Paris (Louise Michel)" à Givors (Rhône) par le grand sculpteur lyonnais G. Salendre

Salendre

Maquette du monument à la Commune

Salendre-Givors-1

Salendre-Givors-2

Ligne-web

1871-1971

Pour le centenaire, la République des Soviets rend hommage à la Commune

Timbre-CCCP

Ligne-web

« Morte de chagrin » pour la France

Emma Bujardet perd ses trois enfants, et meurt en 1917. Son mari devra se battre pour imposer son nom sur la stèle du village creusois.

C'est un scandale. Une honte. Une femme sur le monument aux morts ! Pourquoi pas leur donner le droit de vote aussi ? Félix Dubreuil, le président de l'association des anciens combattants de la Creuse, a du mal à contenir l'émotion et la colère qui le secouent en ce mois de janvier 1922. Il vient d'apprendre l'idée saugrenue du maire de La Forêt-du-Temple, un village de son département qui a payé, comme tant d'autres, un lourd tribut à la guerre de 1914-1918. Voilà que le maire s'est mis dans la tête d'inscrire en toutes lettres le nom d'une femme sur le monument aux morts qui doit être érigé dans le village, face à la mairie. Celui d'Emma Bujardet suivi de l'épitaphe « morte de chagrin » sur la face cachée de la stèle. Sur les faces latérales seront gravés les patronymes de 25 hommes natifs du village creusois, tombés pendant la guerre.

... / ...   Voir le PDF ci-dessous

emma_bujardet

monument_arriere_tout

Ligne-web

Fête du 16 juin 2018 avec les Amis de la Commune 

Un jeu très original selon Le Télégramme du 17 juin.

  • le-jeu-de-quilles-concu-par-yves-sabourdy
  • CIMG6976
  • CIMG6977

Le jeu de quilles conçu par Yves Sabourdy, dont l’objectif est d’abattre des hommes politiques, ainsi que les grandes fortunes mondiales avec trois pavés en bois, a suscité l’admiration lors de la fête des Amis de la commune, qui s’est déroulée ce week-end au Rusquet.

Les amis du Trégor-Argoat font la une de la presse locale

Sous le titre "Lannion : Le jeu qui dégomme nos élus"

Le journal "Le Trégor" du jeudi 14 juin écrit :

Les Amis de la Commune de Paris ont trouvé leur façon bien à eux de fêter l’anniversaire de mai 68, samedi 16 juin à Lannion : « Lannion capitale de l’innovation... politique avec les communards ! » Et d’annoncer la « quille communarde » qui « défend la culture bretonne et communarde ! »

A y regarder de plus près, elle tient du chamboule-tout, leur quille : le « jeu d’éducation populaire et politique » dégomme des élus locaux, et pour faire bonne mesure un certain nombre de têtes qui ne leur reviennent pas.

Quilles

Ligne-web

Sur les traces de Blanqui - 18 avril 2018
- Château de Taureau
- Conférence à la Maison du Peuple de Morlaix

  • DSCN0076
  • DSCN0063
  • DSCN0066
  • DSCN0070
  • DSCN0078
  • DSCN0079
  • DSCN0068
  • DSCN0076
  • DSCN0073
  • DSCN0081
  • DSCN0071
  • DSCN0077
  • DSCN0064
  • DSCN0091
  • DSCN0085
  • DSCN0089
  • DSCN0083
  • DSCN0087
  • DSCN0093
  • DSCN0090
  • DSCN0094
  • DSCN0098
  • DSCN0100
  • DSCN0096
  • DSCN0104
  • DSCN0105
  • DSCN0101

Ligne-web

Forum des associations à Lannion - 9 septembre 2017

Forum-2017-2

Forum-2017-1

Ligne-web

Cinéma au Café Théodore à Locquémeau - 22 juin 2017

Deux films de la CNT-Espagne : Nosotros somos, Aurora de esperanza

CafeTh2

CafeTh3

Ligne-web

Expo au collège Luzel de Plouaret - 27 février / 20 mars 2017

Guerre d'Espagne - Picasso - Dora Maar

P-1-2-3-4

Ligne-web

Le stand du livre à la Fête de Ploulec'h - 1er juin 2016

Ploulech-01-06-2016

Ligne-web

L'Ile des Pins (Kanaky) où furent déportés les Communards

Parole-de-deporte

cimetiere-K

monument-K

Ligne-web

Fresque murale à Brest en hommage à Nathalie Lemel

Nath-Lemel-Brest-mars2016

fresque-denning-shoof

Ligne-web

L'Affiche rouge : janvier 1871

L' Affiche Rouge est placardée le 7 janvier sur les murs de Paris assiègé par les Allemands depuis septembre 1870.
Rédigée par les membres du Comité des vingt arrondissements, elle réclame une attaque en masse, la réquisition générale, le rationnement gratuit, enfin la déchéance du gouvernement du 4 septembre aux cris de « Place au peuple, place à la Commune » et l'instauration du gouvernement du peuple.

afficherouge

Les délégués des vingt arrondissements de Paris signataires de l'affiche :

Adoué, Ansel, Antoine Arnaud, J.-F. Arnaud, Edm. Aubert, Babick, Baillet père, A. Baillet, Bedouch, Ch. Beslay, J.-M. Boitard, Bonnard, Casimir Bouis, Louis Bourdon, Abel Bousquet, V. Boyer, Brandely, Gabriel Brideau, L. Caria, Caullet, Chalvet, Champy, Chapitel, Charbonneau, Chardon, Chartini, Eugène Chatelain, A. Chaudet, J.-B. Chautard, Chauvière, Clamouse, Claris A., Clavier, Clémence, Lucien Combatz, Julien Conduche, Delage, Delarue, Demay, P. Denis, Dereux, Dupas, Durins, Duval, Duvivier, R. Estieu, Fabre, F. Félix, Jules Ferré, Th. Ferré, Flotte, Fruneau, C.-J. Garnier, L. Garnier, M. Garreau, Gentilini, L. Genton, Ch. Gérardin, Eug. Gérardin, Gillet, P. Girard, Giroud-Trouillier, J. Gobert, Albert Goullé, Grandjean, Grot, Henry, Fortuné Henry, Hourtoul, Alph. Humbert, Jamet, Johannard, Michel Joly, Jousset, Jouvard, Lacord, Lafargue, Laffitte, A. Lallement, Lambert, Lange, J. Larmier, Lavorel, Leballeur, F. Lemaître, E. Leverdays, Armand Lévy, Lucipia, Ambroise Lyaz, Pierre Mallet, Malon, Louis Marchand, Marlier, J. Martelet, Constant Martin, Maullion, Léon Melliet, X. Missol, Tony Moilin (docteur), Molleveaux, Montell, J. Montels, Mouton, Myard, Napias-Piquet, Émile Oudet, Parisel, Pérève, H. Piednoir, Pillot (docteur), Pindy, M. Portalier, Puget, D.-Th. Régère, Retterer aîné, Aristide Rey, J. Richard, Roselli-Mollet, Édouard Roullier, Benjamin Sachs, Sainson, Sallée, Daniel Salvador, Th. Sapia, Schneider, Seray, Sicard, Stordeur, Tardif, Tessereau, Thaller, Theisz, Thiolier, Treillard, Tridon, Urbain, Vaillant Ed., Jules Vallès, Viard, Viellet.